Appétitt

 

Je mange mon temps

dans les ruelles, dans les allées;

je consomme les brumes

et les secondes trop emfumées.

j'avale les heures

par le bonheur prédigéré

qui se dilue avec délice

sur les émois de mon palais...